Séminaire du 4 mars 2020

Le séminaire s’est déroulé à Lyon, à la résidence Villemanzy.
Le programme nous a permis de faire une mise au point générale, puis chapitre par chapitre, sur l’ouvrage en préparation.

8h30-9h00   Accueil / Café
9h00-9h30 Jean-Pierre Chevrot, Lidilem, Université Grenoble Alpes / Institut rhônalpin des systèmes complexes
Rappel sur le projet CO3i: questionnement, acquis, projet de livre – Détermination d’un agenda et choix d’un éditeur
9h30-10h00 Warm-up 1 : Pablo Jensen, Laboratoire de physique, ENS Lyon La société est-elle un système complexe ?
10h00-10h30 Fabrice Clément, Centre de Sciences Cognitives, Université de Neuchâtel Laurence Kaufmann, Institut des Sciences Sociales, Université de Lausanne
Retour/discussion sur le chapitre Comment les individus rendent-ils la société possible ? Une réponse naturaliste
10h30-11h00 Pause
11h00-11h30 Pablo Jensen, Laboratoire de physique, ENS Lyon Retour/discussion sur le chapitre Esprits collectifs et particules sociales : l’apport de la physique statistique
11h30-12h00 Nicolas Zaslawski, Université de Lausanne, Institut de Psychologie / Université Jean Moulin Lyon III, Faculté de Philosophie
Retour/discussion sur le chapitre Représentation ou énaction. Quel outil pour penser la continuité entre monde naturel, monde social et monde culturel ?
12h00-14h00 Déjeuner
14h00-14h30 Warm-up 2 : Daniel Andler, Université Paris-Sorbonne et Académie des sciences morales et politiques
Naturalisme
14h30-15h Denis Perrin, Institut de Philosophie de Grenoble, Université Grenoble Alpes
Retour/discussion sur le chapitre Mémoires individuelles, mémoires collectives, mémoires artificielles
15h-15h30 Kristine Lund, UMR ICAR, CNRS, Université Lumière Lyon 2, ENS Retour/discussion sur le chapitre : Describing and Predicting Collaborative Knowledge Construction with the Multi-grain model
15h30-16h00 Jean-Pierre Chevrot, Lidilem, Caroline Rossi, ILCEA4, Université Grenoble Alpes
Retour/discussion sur le chapitre Vers une intégration des approches sociales et cognitives du langage. Et si on reprenait la question du « sujet parlant » ?
16h00-16h30 Pause et départ